dimanche 11 juillet 2021

Porsche 356 At1 Speedster 1956

 Porsche 356 At1 Speedster1956 





Deuxième étape , le décapage tôle à nu .
lors du dernier post nous en étions resté là :


la coque nue débarrassée de ses parties à remplacer pour pouvoir décaper les parties inaccessibles , l'extérieur et les passages de roues ont étés grattés pour enlever le plus gros...
Pour la suite j'ai fait appel une fois de plus à Sébastien de Renov'gom 


Habituellement , Sébastien fait le décapage dans ses locaux mais je n'ai pas voulu risquer de transporter l'auto sur tournebroche


Il s'est donc déplacé avec tout son matériel , la caisse à donc été aérogommée afin d'éliminer tout le reste de peinture , joint, goudron et surtout d'enlever toute la rouille 


l'aérogommage est un décapage à basse pression avec des agrégats adaptés pour ne pas déformer les tôles , on ne traite pas les dessous comme les panneaux extérieurs .


 Comme je le dis souvent , on ne connaît l'état réel d'une auto à restaurer qu'une fois qu'elle est entièrement décapée


il peut parfois y avoir de grosses surprises , même si au premier abord on peut espérer une auto en pas trop mauvais état , certains spécialistes du maquillage excellent pour transformer un laideron en princesse ...et pas que les Américains !


Pour exemple , le masque avant faisait l'objet de doutes depuis le début



doutes levés en cours de décapage ...


Le masque avant sera remplacé , mais heureusement toutes les parties de l'auto n'ont pas eu droit au même traitement !


Réparation façon patchwork !


à la voir avant démontage , on trouvait tous ce nez un peu proéminent , voilà l'explication .


plus de rouille et c'est déjà beaucoup plus agréable à regarder !



les dessous dans l'ensemble sont plutôt bien conservés ...l'auto à quand même 65 ans !


Bien sûr il y à toujours un peu de dentelle qui apparaît lors du décapage


ici , ce n'est pas bien visible en photo , mais la partie arrière à été plutôt maltraitée


la fameuse découpe pour l'accès au démarreur


Devant , sous les passages de roues les dégâts sont plutôt limités , encore une fois c'est une auto qui à servi par beau temps , c'est une chance .



sous le ciel bleu du centre de la France !



quelques parties à reprendre aussi de ce côté là 


le décapage met à jour beaucoup de choses , cette auto à déjà été repeinte extérieurement mais les dessous n'ont jamais été réparés 


sous le réservoir , l'humidité à fait son oeuvre .


les parties du tableau de bord qui ont été bricolées livrent leur secret


il y aura un peu de travail pour rattraper çà

 derrière il faudra bien entendu reboucher ce gros trou fait sauvagement au burin , mais il faudra aussi supprimer les supports d'un arceau de sécurité



voilà ce qui arrive quand on veut fermer le capot avant sans déverrouiller les compas , c'est très courant sur les 356 !


tiens , le capot avant à aussi eu des sangles réglementaires en course  qui le maintenaient fermé en cas d'accident .



Le capot arrière qui semblait plutôt en bon état , à subi quelques réparations , çà n'a pas l'air d'être trop grave ...


mais vous verrez plus tard que la réparation sera plus importante que prévu 


les portes sont quasi intactes 



quelques trous à reboucher et un peu de redressage suffiront à en venir à bout 




après une bonne couche d'apprêt antirouille la 356 regagne l'atelier et les travaux de carrosserie vont pouvoir commencer !

A bientôt pour la suite...





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Porsche 356 At1 Speedster 1956

  Porsche 356 At1 Speedster 1956 Travaux sur la partie avant .... le museau , trop gonflé en partie centrale donnait un look bizarre à l'...