dimanche 23 février 2020

2.0 E Targa 1969

Retour de l'aérogommage 



comme à son habitude le décapage fait apparaître la vérité sur l'état d'une voiture


les endroits habituels sont percés , ici une partie souvent mal protégée car presque inaccessible


on ne découvre ce genre de chose qu'en déposant les ailes


ici le point faible de la Targa dont je vous ai parlé dans le précédent post


no comment !



Là un endroit habituel pour tout type de 911



Particulièrement entre l'aile et la coque ou s'infiltre l'eau


Là aussi un point qui est rarement en bon état sur une 911 de 50 ans




Ici par contre c'est un autre problème dû à une réparation ancienne


une curieuse soudure 


...que je retrouve à l'intérieur également sur le longeron


Et il y à la même chose du côté droit


aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur ...


mais aussi dessous ...



et sur les parties latérales des longerons ...



les soubassements des longerons sont croustillants à souhait





quelques surprises aussi dans le compartiment avant


et sur la baie de pare brise



Les doublures intérieures des joues d'ailes arrières sont on ne peut plus mal en point







Voilà il est temps de rejoindre la marbre




et dans un premier temps de contrôler ce qui va ...







...et surtout ce qui ne va pas !



Houston , on à un problème !




A suivre ...



dimanche 16 février 2020

2.0 E 1969 Targa

Targa 1969

Début d'une nouvelle resto sur cette Targa de 69 , comme d'habitude le démontage réserve son lot de surprises ...


 commençons par faire le tour en images 


pour la partie avant , pas de surprises , une 911 qui ne serait pas rouillée ou rafistolée à cet endroit serait une exception ...


habituellement , on voit des plaques de tôles soudées maladroitement , ou des plaques avec des rivets pop , ici c'est de la fibre de verre qui à été utilisée ...


et du joint pour cacher la misère


c'et joli , non ?



choucroute resto !


Y'en à aussi derrière , c'est pas bon signe !


Ici c'est la partie du passage de roue sous le train avant ... çà promet d'être sportif !


Sous l'aile avant gauche il y à aussi de la dentelle 


le plancher , lui , à reçu une réparation avec de la tôle ...il ne devait plus y avoir de choucroute !


une fois les ailes avant déposées ...


les joues d'ailes montrent leurs souffrances



ici c'est un peu mieux sans parler du bac à batterie


par contre , le haut de la joue d'aile n'et pas mieux à gauche qu'à droite


quand à la tôle de support d'aile ...comment dire 

le démontage se poursuit avec le déshabillage de l'habitacle , et là aussi la rouille à fait son oeuvre 



La cause est toute trouvée , la faiblesse des 911 Targa vient de là , et sous l'aile vous verrez un peu plus loin ...


Le démontage se poursuit


Une fois que les moulures chromées sont déposées , on voit mieux l'ampleur du désastre , et dire que tout çà ne se voyait quasiment pas avant démontage de la vitre et de l'arceau en inox 


bien sûr il y avait quelques cloques de peinture


pose de croisillons avant la dépose du plancher


et de quelques renforts au niveau des montants


Dépose des ailes arrières qui seront remplacées


Et voilà LE point noir des 911 Targa , les projections des roues arrières sous les ailes et particulièrement ici finissent par détruire les tôles et laissent tout le loisir à l'eau de s'infiltrer à l'intérieur de l'auto , finissant par faire des dégâts irrémédiables


Ce petit bout de renfort sous l'arceau est la cause du problème


Autre découverte , une soudure au dessus du train arrière...
bizarre mais vous verrez plus tard 


fin des découpes pour faciliter l'accès au décapage , çà permet de traiter en profondeur !


Matching rouille !


On y voit déjà plus clair


finalement sans plancher et bas de caisses il ne reste plus grand chose à décaper


911 version light


Départ chez Décapsoft pour mettre la tôle à nu 

A suivre ...

2.0 E Targa 1969

Retour de l'aérogommage  comme à son habitude le décapage fait apparaître la vérité sur l'état d'une voiture les...